LA CAVE DES CHAMPS

« Le soleil, avec toutes ces planètes qui gravitent sous sa gouverne, prend encore le temps de mûrir une grappe de raisin, comme s’il n’y avait rien de plus important. » Galilée (1564-1642) physicien et astronome italien

Actualité

Portrait de Shadia Clavien réalisé par le Nouvelliste

Portrait de Shadia Clavien réalisé par le Nouvelliste

Découvrez le portrait de Shadia Clavien réalisé par le Nouvelliste. "Shadia Clavien fait partie de cette nouvelle génération de vignerons-encaveurs qui travaillent aujourd’hui aux côtés de leurs parents mais qui a bien l’intention d’apporter sa touche au Valais...

Actualités

Portrait de Shadia Clavien réalisé par le Nouvelliste

Portrait de Shadia Clavien réalisé par le Nouvelliste

Découvrez le portrait de Shadia Clavien réalisé par le Nouvelliste. "Shadia Clavien fait partie de cette nouvelle génération de vignerons-encaveurs qui travaillent aujourd’hui aux côtés de leurs parents mais qui a bien l’intention d’apporter sa touche au Valais...

Portrait de Shadia Clavien réalisé par le Nouvelliste

Portrait de Shadia Clavien réalisé par le Nouvelliste

Découvrez le portrait de Shadia Clavien réalisé par le Nouvelliste. "Shadia Clavien fait partie de cette nouvelle génération de vignerons-encaveurs qui travaillent aujourd’hui aux côtés de leurs parents mais qui a bien l’intention d’apporter sa touche au Valais...

Nos vins

La cave est l’antichambre du plaisir… Les vins y sont bichonnés, choyés, élevés longuement, avant leur mise en bouteilles. Avec le travail attentif et passionné de la vigne, c’est l’autre secret de la Cave des Champs.

« Le sol est un don naturel, on peut le faire grandir ou l’ignorer. » Claudy et Shadia ont choisi de le faire grandir et vous invitent à venir le découvrir à travers leurs différents crus.

La cave est l’antichambre du plaisir… Les vins y sont bichonnés, choyés, élevés longuement, avant leur mise en bouteilles. Avec le travail attentif et passionné de la vigne, c’est l’autre secret de la Cave des Champs.

« Le sol est un don naturel, on peut le faire grandir ou l’ignorer ». Claudy et Shadia ont choisi de le faire grandir et vous invitent à venir le découvrir à travers leurs différents crus.

Présentation

Sous le soleil exactement…

Miège, petit village à mi-chemin entre Sierre, Ville du Soleil, et Crans-Montana, lieu de villégiature international. Ce vignoble accroché à la montagne est souvent considéré comme le Midi de la Suisse. C’est dans ce décor majestueux, appelé Coteaux-de-Sierre, que se trouvent la Cave des Champs et les vignes de la famille Clavien. «Les Champs», parce que c’est là que flamboyaient autrefois les champs de blés du village.

Terre du vin

Le vin commence par le travail de la vigne. Chaque cep a son importance et chaque grappe a droit à une attention particulière. Claudy a consacré beaucoup de temps à déterminer l’adéquation de chacun des cépages avec son terroir. Il travaille également sur l’équilibre de la plante afin d’obtenir les rendements les plus faibles, sans excès de vigueur, de sorte à optimiser la concentration de la baie; cela se traduit par une juste maturité du fruit, privilégiant à la fois la structure et la fraîcheur. Shadia est très proche de la vision qu’a son père de la viticulture. Ensemble ils se dirigent vers une viticulture encore plus en adéquation avec la nature. Aujourd’hui les parcelles enherbées constituent environ 60% du domaine. Elles le sont à base de plantes sélectionnées de la région, peu concurrentes à la vigne en azote et en eau. Respectant la terre et dans l’intention d’obtenir un jour un domaine complètement vert, les interventions sont minimisées.

Le Chais

Claudy et Shadia affectionnent les vins texturés et subtils. Pour cela, ils utilisent des fûts de haute qualité, au grain très fin, adaptés à chaque cépage et permettant ainsi une étonnante complexification du vin et un vieillissement lent et prometteur. Il n’y a pas de compromis possible pour l’élevage en barrique, comme pour la vinification traditionnelle. Celle-ci se pratique dans des cuves en inox totalement équipées de doubles manteaux, permettant de travailler les températures individuellement, de manière à préserver la qualité intrinsèque de chaque cépage et à pouvoir s’adapter aux conditions climatiques de l’année en cours.

Portraits

Joëlle Clavien

Joëlle Clavien-Lamon vit à Sion et, par sa famille, connaît également le travail de la vigne. Après l’obtention de son diplôme de commerce, elle exerce une activité bancaire durant 10 ans. Lors de sa rencontre avec Claudy, elle ne tombe pas seulement amoureuse de lui, mais également de ses passions. Dès leur mariage, elle organise et gère toute la partie administrative de la cave, non existante jusque-là. Au fur et à mesure que leurs trois filles grandissent, elle se passionne davantage pour le vin, ce qui l’amène à suivre toutes ses étapes, ainsi qu’à émettre son point de vue tout au long de son évolution. Bras droit de Claudy, elle le conseille et l’épaule pour chaque décision importante concernant l’entreprise.

Claudy Clavien

Claudy est né à Miège. Ses parents, propriétaires de 2 hectares de vignes, lui transmettent l’amour de la terre. C’est plus tard qu’il se passionnera pour le vin. Diplômé de la Haute Ecole de viticulture et œnologie de Changins, il crée en 1986 La Cave des Champs et consacre beaucoup de temps à déterminer l’adéquation de chacun des cépages avec son terroir. Le vin est une transformation du fruit si complexe  qu’elle dépasse l’entendement humain. Claudy l’a bien compris et, dans son humilité, aime répéter que « le vin est si grand qu’on ne peut pas l’atteindre ».

Shadia Clavien

Déjà petite, Shadia gambade avec ses sœurs entre les ceps de vigne. Rapidement, ses parents lui transmettent la passion de la vigne et du vin et elle suivra volontiers son père à la cave lors des congés scolaires. Après une maturité professionnelle commerciale, elle effectue un stage d’une année à la cave de l’Etat du Valais, au domaine du Grand Brûlé et au laboratoire de l’Office de la viticulture, auprès de Corinne Clavien, afin de pouvoir accéder à la Haute Ecole de viticulture et d’œnologie de Changins. Elle y suit la formation d’ingénieur durant 3 ans, pendant lesquels elle effectue également des stages de vendange chez Robert Taramarcaz, à Granges, et Jean-Pierre Pellegrin à Genève. Après l’obtention de son Bachelor en viticulture et œnologie, elle travaille durant 3 mois, pendant la période des vendanges, auprès de la cave Eikendal située à Stellenbosch, en Afrique du Sud ; ceci afin d’élargir sa vision et ses connaissances de la vigne et du vin. Aujourd’hui, elle a rejoint le domaine familial et s’y implique avec toute l’énergie et la fougue de sa jeunesse.

Présentation

Sous le soleil exactement…

Miège, petit village à mi-chemin entre Sierre, ville du Soleil, et Crans-Montana, lieu de villégiature international. Ce vignoble accroché à la montagne est souvent considéré comme le midi de la Suisse. C’est dans ce décor majestueux, appelé Coteaux-de-Sierre, que se trouvent la Cave des Champs et les vignes de la famille Clavien. «Les Champs», parce que c’est là que flamboyaient autrefois les champs de blés du village.

Terre du vin

Le vin commence par le travail de la vigne. Chaque cep a son importance et chaque grappe a droit à une attention particulière. Claudy a consacré beaucoup de temps à déterminer l’adéquation de chacun des cépages avec son terroir. Il travaille également sur l’équilibre de la plante afin d’obtenir les rendements les plus faibles, sans excès de vigueur, de sorte à optimiser la concentration de la baie; cela se traduit par une juste maturité du fruit, privilégiant à la fois la structure et la fraîcheur. Shadia est très proche de la vision qu’a son père de la viticulture. Ensemble ils se dirigent vers une viticulture encore plus en adéquation avec la nature. Aujourd’hui les parcelles enherbées constituent environ 60% du domaine. Elles le sont à base de plantes sélectionnées de la région, peu concurrentes à la vigne en azote et en eau. Respectant la terre et dans l’intention d’obtenir un jour un domaine complètement vert, les interventions sont minimisées.

Le Chais

Claudy et Shadia affectionnent les vins texturés et subtils. Pour cela, ils utilisent des fûts de haute qualité, au grain très fin, adaptés à chaque cépage et permettant ainsi une étonnante complexification du vin et un vieillissement lent et prometteur. Il n’y a pas de compromis possible pour l’élevage en barrique, comme pour la vinification traditionnelle. Celle-ci se pratique dans des cuves en inox totalement équipées de doubles manteaux, permettant de travailler les températures individuellement, de manière à préserver la qualité intrinsèque de chaque cépage et à pouvoir s’adapter aux conditions climatiques de l’année en cours.

Portraits

Joëlle Clavien

Joëlle Clavien-Lamon vit à Sion et, par sa famille, connaît également le travail de la vigne. Après l’obtention de son diplôme de commerce, elle exerce une activité bancaire durant 10 ans. Lors de sa rencontre avec Claudy, elle ne tombe pas seulement amoureuse de lui, mais également de ses passions. Dès leur mariage, elle organise et gère toute la partie administrative de la cave, non existante jusque-là. Au fur et à mesure que leurs trois filles grandissent, elle se passionne davantage pour le vin, ce qui l’amène à suivre toutes ses étapes, ainsi qu’à émettre son point de vue tout au long de son évolution. Bras droit de Claudy, elle le conseille et l’épaule pour chaque décision importante concernant l’entreprise.

Claudy Clavien

Claudy est né à Miège. Ses parents, propriétaires de 2 hectares de vignes, lui transmettent l’amour de la terre. C’est plus tard qu’il se passionnera pour le vin. Diplômé de la Haute Ecole de viticulture et œnologie de Changins, il crée en 1986 La Cave des Champs et consacre beaucoup de temps à déterminer l’adéquation de chacun des cépages avec son terroir. Le vin est une transformation du fruit si complexe  qu’elle dépasse l’entendement humain. Claudy l’a bien compris et, dans son humilité, aime répéter que « le vin est si grand qu’on ne peut pas l’atteindre ».

Shadia Clavien

Déjà petite, Shadia gambade avec ses sœurs entre les ceps de vigne. Rapidement, ses parents lui transmettent la passion de la vigne et du vin et elle suivra volontiers son père à la cave lors des congés scolaires. Après une maturité professionnelle commerciale, elle effectue un stage d’une année à la cave de l’Etat du Valais, au domaine du Grand Brûlé et au laboratoire de l’Office de la viticulture, auprès de Corinne Clavien, afin de pouvoir accéder à la Haute Ecole de viticulture et d’œnologie de Changins. Elle y suit la formation d’ingénieur durant 3 ans, pendant lesquels elle effectue également des stages de vendange chez Robert Taramarcaz, à Granges, et Jean-Pierre Pellegrin à Genève. Après l’obtention de son Bachelor en viticulture et œnologie, elle travaille durant 3 mois, pendant la période des vendanges, auprès de la cave Eikendal située à Stellenbosch, en Afrique du Sud ; ceci afin d’élargir sa vision et ses connaissances de la vigne et du vin. Aujourd’hui, elle a rejoint le domaine familial et s’y implique avec toute l’énergie et la fougue de sa jeunesse.

Quelques chiffres ….

%

SURFACE ENHERBÉE

ANNÉES DE PASSION POUR LA VIGNE

RÉCOMPENSES POUR LEURS VINS EN 2018

Galerie

« On a dit que la beauté est une promesse de bonheur. Inversement la possibilité du plaisir peut être un commencement de beauté. »
Marcel Proust (1871-1922) écrivain français

Galerie

« On a dit que la beauté est une promesse de bonheur. Inversement la possibilité du plaisir peut être un commencement de beauté. »
Marcel Proust (1871-1922) écrivain français

« Une diversité dans la Terre et dans le Verre. »

« Une diversité dans la Terre et dans le Verre. »